La Grande Dame 2004

 

 

L’effervescence est abondante. Les bulles fines, légères se déploient en arabesque. Le premier nez révèle une trame minérale affirmée, un fruité d’une grande richesse(pêche blanche, bergamote) et une intensité remarquable.
A l’agitation, le bouquet devient gourmand avec des notes de brioche, de nougat, d’abricot, de vanille, de frangipane et de jasmin.

En bouche, il y a beaucoup de chair, de matière. La texture est croquante et soyeuse. La minéralité de la craie résonne et amplifie la persistance de la longueur. Le duo Verzenay/Avize (les deux crus dominants de cet assemblage parmi les 8 grands crus) prend toute sa dimension. La finale est fraiche laissant deviner un dosage discret qui ne vient pas troubler l’équilibre naturel du vin.

La Grande Dame 2004 Rosé

La robe est lumineuse, d’un rosé cuivré avec des reflets ambrés. L’effervescence est abondante. Les bulles fines, légères se déploient en arabesque. Le premier nez révèle une trame minérale affirmée, un fruité d’une grande richesse (pêche blanche, groseille, framboise, myrtille) et une intensité remarquable. A l’agitation, le bouquet devient gourmand avec des notes de brioche, de nougat, de cannelle, de griottes.
En bouche, il y a beaucoup de chair, de matière. La texture est croquante et soyeuse. La minéralité de la craie amplifie la persistance de la longueur et le vin rouge de Bouzy, parcelle Clos Colin, renforce le potentiel de garde. La finale est fraiche, laissant deviner un dosage discret qui ne vient pas troubler l’équilibre naturel du vin.

 

 

 

 

97 pts

winepress.com.au - avril 2012

 

Brut Grande Dame 2004. « [...] Et ce vin tient toutes ses promesses. Mon Dieu, et comment ! Les grands connaisseurs de La Grande Dame se souviendront avec tendresse de la structure complexe du 1998. Plus jeune de six ans, le 2004 est incroyablement pur et frais. Il se distingue principalement par sa minéralité, par la profondeur de ses notes de craie, qui submergent tout sur leur passage. Son caractère fruité, résolument raffiné, plein d'énergie et étonnamment persistant, allie fruits rouges, zestes de citron et de pamplemousse, avec une pincée de mélange d'épices et de pain grillé. [...] »

98 pts

Gilbert & Gaillard - avril 2012

Brut Grande Dame 2004. « Robe or clair. Nez fin, notes de fruits frais, fruits à noyau, discrètes touches briochées. La bouche séduit par son ampleur, sa vinosité contenue portée par une fraîcheur aérienne, sa persistance qui gagne chaque seconde en complexité. »

98 pts

Sydney Morning Herald - mai 2012

Brut Grande Dame 2004. « Un vin magique, raffiné et élégant, aux arômes vifs d'agrumes et de pinot charbonneux/brioché, avec une pointe de champignon, voire de Vegemite, sorte de Cénovis australien. Un palais riche et intense, aux saveurs profondes et puissantes. La finale, longue et soutenue, révèle une grande harmonie. À déguster dès maintenant, se conserve six ans. »

94 pts

Wine enthusiast - septembre 2012

Brut Grande Dame 2004. « Voici un champagne riche et onctueux, à l'effervescence pétillante, au caractère fruité marqué. Lentement, la profondeur et la concentration du vin s'imposent, avec une saveur de fruits blancs et une note de pamplemousse et de brioche. Autant de promesses qui augurent un bon vieillissement. »

94 pts

Wine spectator - octobre 2012

Brut Grande Dame 2004. « Très élégant. Tout est dans les détails : une texture précise et soyeuse, une acidité appétissante et une tonalité minérale de fumée qui enrichit des saveurs de pâtisserie à la poire, de miel cristallisé, de kumquat et d'amandes grillées. Une finale nette et franche, teintée d'agrumes. À déguster dès maintenant, jusqu'en 2027. »

19/20

Bettane & Desseauve - novembre 2012

Brut Grande Dame 2004. « Dans un style plus consensuel que le Vintage, mais d’une classe époustouflante, ce millésime fera date : grand volume aérien, superbe élégance, allonge inoubliable. Du grand art. »

93 pts

Wine enthusiast - septembre 2012

Rosé Grande Dame 2004. « Un côté brioché qui complète à merveille les notes de fruits rouges mûrs, de citron alléchant et de brioche. Bien engagé sur le chemin de la maturité, il conserve un caractère fruité, tandis que ses saveurs commencent à prendre de l'ampleur et à s'approfondir. »

96 pts

Grandi Champagne 2012 - octobre 2012

Rosé Grande Dame 2004. « Une robe d'or rose. Un nez caractéristique pour un rosé qui compte parmi les meilleurs, ceux dont l’étreinte n'a rien de doucereux, bien qu'elle séduise par une profusion de saveurs fruitée (fruits à noyau, dont nèfle, pêche, cerise...). Au contraire, ce vin est si dense qu'il semble presque fermé sur lui-même et met un certain temps à révéler sa base minérale. D'où cette impression à la dégustation : le vin semble d'abord inexpressif, mais dès la première gorgée, il s'ouvre tel un estuaire, d'abord gras, puis très fruité, et enfin minéral, le tout avec une pointe d'acidité. La finale exhale une note presque infinie de sel de montagne, malgré une rondeur fruitée tenace qui reste agrippée au palais avec une certaine obstination. [...] »