Cave Privée Rosé 1975

La couleur est bien soutenue, avec des tonalités rose orangé, suggérant une belle évolution. L'effervescence est fine, le nez bien ouvert, dans un registre très fruité. Les notes de fruits mûrs, prune, cerise, dominent, puis laissent place à des arômes plus épicés. Le pourcentage élevé de Bouzy rouge se retrouve en bouche : la trame est serrée, la structure bien présente et la finale légèrement tannique. Le Vintage 1975 Rosé en magnum évoluera favorablement pendant plus de 10 ans.

Cave Privée Rosé 1978

La teinte saumonée est belle et soutenue, l’effervescence fine et encore abondante. Le nez, puissant et complexe, évoque la forêt, sur fond de minéralité. La bouche est d’une incroyable fraîcheur pour un vin d’un tiers de siècle.
En rétro-olfaction, des parfums de foin, de cuir et même d’épices orientales viennent parfaire sa complexité olfactive. Ce vin fait montre d’une remarquable charpente. Grâce à son potentiel de garde très important, le Vintage 1978 Rosé en bouteille évoluera encore favorablement pendant plus de 6 ans.

Cave Privée 1980

Ce vin présente une robe couleur or patiné. L'effervescence, discrète, reste présente. Le nez, d'une grande maturité, est incroyablement complexe. On décèle à la fois des notes fruitées de confiture (clémentine), une touche végétale (tabac brun), des arômes boisés (cèdre) et une trame épicée en filigrane. L’équilibre en bouche est idéal, avec une attaque franche et une saveur sucrée de pâtisserie, qui se déploie dans une longue finale. Doté d'un potentiel de garde très important, le Vintage 1980 en bouteille évoluera favorablement pendant plus de six ans.

Cave Privée Rosé 1989

La teinte est délicatement rosée, l’effervescence très persistante et fine. Le premier nez évoque un registre de torréfaction moka et cacao... Ces notes évoluent vers des arômes plus complexes, avec un fond minéral typique des vins rouges de Champagne. En bouche, les arômes de fruits des bois, renforcent l’impression de structure et de fraîcheur, alors que les arômes d’agrumes et de figue confits soulignent l’acidité du vin. La fin de bouche est généreuse, avec une finale très douce sur les fruits secs.
Le Vintage 1989 Rosé en bouteille évoluera favorablement pendant plus de 15 ans.

Cave Privée 1990

Ce vin se pare d'une robe de couleur dorée très soutenue, proche du bronze ; l'effervescence est fine et persistante. Le nez impressionne par son intensité et sa grande richesse. Dès les premiers instants, il dévoile son immense complexité. Les arômes fruités dominent, dans deux registres différents : les fruits confits, presque cuits, et les fragrances d’agrumes. L'aération révèle des notes de vanille, soutenues par des nuances minérales. En bouche, l'attaque, très franche, laisse rapidement place à la structure. Les arômes de liqueur et d'agrumes confits apportent au vin une très belle fraîcheur, avec une finale longue.

97 pts

Wine enthusiast - octobre 2012

Cave privée 1990. « Ce vin chaleureux, superbement vieilli, fait partie d'une série de champagnes vieillis dans les caves de la Maison. Il émerge du verre avec des saveurs complexes d'amande, de brioche, d'agrumes et une note métallique d'acier. La richesse majestueuse de ce vin justifie pleinement ses décennies de maturation. »

94 pts

Wine spectator - octobre 2012

Cave privée 1990. « Les saveurs riches et les arômes de pain perdu et de mélasse se mêlent à des notes de pêche rôtie, de biscuit, de gingembre moulu, de fleur de sel et de zeste d'orange confite. Ce vin élégant, admirablement équilibré, au perlé subtil, exhale une fraîcheur délicate mais tenace. »

95 pts

Wine spectator - octobre 2012

Cave privée Rosé 1989. « Riche et onctueux, un champagne qui vieillit avec grâce. Son acidité tout en finesse et sa texture légèrement perlée constituent un écrin élégant pour accueillir des saveurs de liqueur de café, d'amandes grillées, de bonbon à la cerise, d'iode et d'écorce d'orange. La finale, longue, se pare subtilement de notes minérales de fumée. Dégorgement en octobre 2008. À déguster dès maintenant, jusqu'en 2022. »