Le Prix Veuve Clicquot de la Femme d'Affaires

Créé en 1972 pour célébrer le bicentenaire de la Maison, le Prix Veuve Clicquot de la Femme d'Affaires récompense chaque année des femmes d'exception pour leur esprit d'entreprise. Il rend hommage à la première d'entre elles, Madame Clicquot, qui a su s'imposer en tant que grande figure féminine dans le monde des affaires. Dignes héritières de « la Grande Dame », ces femmes possèdent les qualités qui font d'elles des pionnières capables de relever tous les défis : le leadership, l'audace, la créativité et le talent.
Depuis sa création, le Prix Veuve Clicquot de la Femme d'Affaires a récompensé plus de 340 femmes dans 29 pays.

L'histoire du Prix

En 1972, à l'occasion du 200ème anniversaire de la Maison, a lieu la toute première édition du Prix Veuve Clicquot de la Femme d'Affaire en France. La lauréate du Prix est l'ingénieure française Giselle Picaud, qui dirige alors l'équipe lors de la construction de l'entreprise Bouygues.
Peu à peu, le Prix Veuve Clicquot de la Femme d'Affaires prend de l'ampleur sur la scène internationale. Chaque année, de nouveaux pays y participent, créant leurs propres récompenses. Aujourd'hui, le Prix Veuve Clicquot de la Femme d'Affaires est à l'honneur dans vingt-sept pays.
En 2012, c'est Fany Pechiodat, la créatrice de MyLittleParis, qui remporte le Prix France grâce à son incroyable créativité et à son site de bonnes adresses.

Les Rencontres Internationales

Tous les ans, après avoir reçu leur distinction, les lauréates de chaque pays sont invitées à participer aux « Rencontres Internationales », qui ont lieu à Reims. Il s'agit d'un moment de découverte, au plus près de la Maison Veuve Clicquot, pendant lequel les femmes d'affaires visitent les caves, participent à un diner de gala et baptisent des ceps à leur nom à Verzy.

Les lauréates 2013